Infarctus cardiaque, accident vasculaire cérébral, artériopathie des membres… ce sont des exemples de maladies cardio-vasculaires faisant de nombreuses victimes chaque année. Ces pathologies sont potentiellement graves et peuvent entrainer de sérieux handicaps pour le patient. Ainsi, pour vous vous protéger de ces affections, on vous explique dans cet article les facteurs de risques des maladies cardio-vasculaires.

Les facteurs de risque non modifiables

Vous devez savoir que les facteurs de risque des pathologies cardio-vasculaires sont classés en deux : modifiables et non modifiables. Ce dernier concerne les facteurs que le patient n’est pas en mesure de changer.

L’hérédité

La génétique joue un rôle important dans la prédisposition à une maladie quelconque. Si vos parents ou un membre de votre famille ont un problème cardiaque, vous devez vous en méfier. Consulter régulièrement votre médecin pour un bilan est nécessaire si vous aviez des antécédents familiaux de maladie cardio-vasculaire.

L’âge

Avec les années, on devient plus vulnérable aux maladies. Le cœur et les vaisseaux sanguins se fatiguent. Si pour les hommes, l’âge à risque est à partir de 55 ans, elle est à 65 ans pour les femmes.

Le genre

Le sexe féminin est plus susceptible de développer une maladie cardiaque que le sexe masculin. La ménopause constitue également un autre facteur de risque pour ces maladies.

Les facteurs de risque modifiables

Les facteurs de risque modifiables sont ce qui nous intéresse le plus. Le sujet est en mesure de les changer et éviter ou réduire l’impact des maladies cardio-vasculaires.

Le diabète

Le diabète est une affection très courante qui détruit de nombreux organes de notre corps. En effet, le taux de sucre dans le sang reste toujours élevé et favorise l’obstruction et la destruction des vaisseaux sur le long terme.

Un régime alimentaire sain associé à une activité physique régulière permet de prévenir le diabète. Effectuer un test de glycémie régulièrement aide à dépister l’affection à temps et prendre les mesures adéquates.

L’hypertension artérielle

L’instabilité de la tension au sein des vaisseaux constitue aussi un risque élevé de maladies cardiaques. En effet, dans le cadre d’une hypertension artérielle, le cœur est contraint de faire un effort important pour pomper le sang à travers les organes. Il se fatigue rapidement : le risque d’une cardiopathie hypertrophique est accru. Pour lutter contre l’hypertension, vous devez opter pour un mode de vie sain, et si besoin, prendre des antihypertenseurs.

Le tabagisme et l’alcoolisme chronique

La cigarette est toxique pour la santé : il nuit à l’intégrité des vaisseaux et à de nombreux organes important tels que les poumons et le cerveau. Fumer réduit également la quantité d’oxygène utile au cœur pour fonctionner correctement. Tout comme les alcooliques chroniques, les fumeurs courent plus de risque de contracter une maladie cardiaque. Il convient donc d’arrêter de prendre ces substances pour rester en bonne santé.

La sédentarité

L’inactivité favorise également les risques de maladies cardio-vasculaires. En effet, un cœur adapté à l’effort est plus à même de se protéger contre les maladies. De plus, le sport permet de lutter contre le cholestérol. Si vous voulez avoir un cœur en bonne santé, ne négligez pas les exercices physiques.

Le surpoids

Le surpoids et l’obésité ne sont pas recommandées pour votre santé cardiaque ni pour votre santé en général. Il faut aussi noter que l’excès de graisse bouche les vaisseaux et favorise le risque d’infarctus ou d’accident vasculaire cérébral (AVC).

Comprendre ces facteurs peut vous aider à connaitre l’état de votre organisme et prendre les mesures nécessaires pour l’améliorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *